L’activité physique, le meilleur ami de nos articulations

Soins de santé
Partage ce site avec vos amis Merci

L’activité physique, le meilleur ami de nos articulations

La pratique régulière d’une activité physique permet à nos os et à nos muscles de se renforcer. Le mouvement permet en effet à notre squelette de se développer. Des muscles solides vont mieux soutenir et protéger nos articulations. Même des articulations fragilisées ont besoin d’un minimum d’exercice. Mais tout est une question de mesure : il ne s’agit pas de solliciter vos articulations de manière excessive.

Quelle est donc la bonne dose d’exercice? Et quelles activités choisir?

«Si vos articulations sont déjà affaiblies, cela veut dire que les muscles qui soutiennent vos articulations ne sont pas assez forts » nous dit le professeur Phil Conaghan*, expert de l’arthrose. « Il s’agira donc dans un premier temps de renforcer ces muscles par des exercices ciblés et réguliers – d’extension-flexion des jambes par exemple – avant de passer à une pratique physique et sportive à proprement parler».

Pour entretenir des articulations en bonne santé et leur permettre ainsi de continuer à fonctionner correctement sur le long terme il est essentiel de choisir une activité qui vous plaît et que vous pourrez accomplir dans la durée ; une pratique progressive et régulière est en effet la bonne recette pour des articulations plus fortes plus longtemps.

Certains sports sont particulièrement conseillés : la natation, notamment l’aquafitness, est idéal pour se muscler sans se faire mal ; le vélo permet un bon renforcement des membres inférieurs tout en soulageant les articulations; la marche, y compris la marche nordique, ainsi que le jogging ont des effets bénéfiques sur la construction des os, à condition de porter des chaussures adaptées et d’adopter une allure raisonnable. Préférez également un terrain meuble qui amortira d’autant plus les chocs.

Il existe par ailleurs des activités qui vous permettront de renforcer votre équilibre, comme le Tai chi chuanle Qigong ou le yoga, et d’éviter ainsi les chutes et les mouvements trop brusques. Ces pratiques vous aideront à améliorer votre posture et à placer le poids de votre corps de manière équilibrée sur vos articulations, ce qui contribuera notamment à limiter le risque d’arthrose.

L’exercice physique permet d’être en forme aujourd’hui mais c’est aussi un investissement pour l’avenir. Il est donc important de l’inscrire dans notre routine quotidienne. Quel que soit votre âge et quelle que soit votre condition pensez donc à bouger.

LE JUSTE MILIEU

Une étude récente rapporte que 49% des footballeurs professionnels atteignant la quarantaine auront développé de l’arthrose dans au moins une articulation. Alors que cette statistique est frappante, une autre préoccupation est le fait que 78% de ces personnes diagnostiquées s’inquiètent de l’affectation de leur arthrose sur leur qualité de vie future.

L’activité physique est très importante pour maintenir ses articulations en bonne santé. Cependant et malheureusement les sports de compétition, en particulier les sports qui résultent avec des blessures aux articulations par un contact traumatique de l’articulation peut augmenter le risque d’arthrose. En effet, il a été évoqué le fait que le rugby puisse causer d’autant plus de problèmes que le football, avec 80 à 90% des joueurs souffrant d’arthrose dès l’âge de 40 ans.Alors que les sports de compétition ont une chance d’augmenter le risque d’arthrose, l’âge à lui seul affecte les articulations. Le vieillissement cause de nombreux changements dans le cartilage articulaire qui peut se résulter par le développement d’une arthrose.Dans l’arthrose, le cartilage qui protège le bout des os se casse et cause douleurs et gonflements. La douleur d’une articulation peut varier avec un degré de sériosité allant de l’arthrose légère à l’arthrose invalidante.

Maintenir une activité physique régulière est pourtant important pour protéger les articulations, réduire la douleur et maintenir une bonne mobilité de ses articulations surtout quand elle est abîmée.

5 ASTUCES POUR S’ÉTIRER SANS SE FAIRE MAL

Pratiquer une activité physique signifie également s’étirer avant et après la séance. Les étirements sont souvent négligés par les amateurs qui préfèrent consacrer leur temps à une pratique plus longue. Pourtant, ceux qui prennent la peine de s’étirer dix minutes avant et dix minutes après la séance physique ressentent les bénéfices dès le lendemain.

En effet, ils peuvent préparer leur corps à l’exercice et aucune courbature ne leur rappelle qu’ils se sont dépensés la veille ! Après une activité sportive, l’étirement permet au corps de mieux récupérer.
Les étirements ne concernent pas uniquement les sportifs.
Appelés aussi assouplissements, ils contribuent au développement de la souplesse musculaire et articulaire.
Chacun réalise quotidiennement des étirements de manière presque systématique après avoir adopté une position inconfortable ou après une période d’immobilité.
Il est recommandé aux personnes souffrant de douleurs articulaires ou musculaires d’effectuer entre quinze et vingt minutes d’assouplissement par jour.
De cette manière, les pratiquants développent leur souplesse, ressentent au fur et à mesure un certain bien-être et peuvent ainsi conserver la forme pendant de très longues années. C’est alors fortement préconisé pour les personnes souffrant de rhumatisme articulaire ou ayant les premiers symptômes de l’arthrite.Cinq astuces vous permettront de réaliser des étirements efficaces :

  1. Suivez les indications de votre professeur de sport ou de votre médecin pour réaliser les étirements adaptés à vos capacités physiques.
  2. Portez une attention toute particulière à faire les étirements en douceur pour éviter d’aller trop loin et de provoquer de profondes douleurs.
  3. N’utilisez pas de poids pour vous étirer, dans le cas contraire vous n’assouplirez que les bras et devrez conserver les jambes immobiles. Les étirements ne sont pas une performance à atteindre !
  4. Prenez soin d’inspirer et d’expirer profondément pour apporter tout l’oxygène nécessaire aux muscles et aux articulations.
  5. Dans les périodes de stress, continuez de vous étirer. Cela vous permettra de contrôler votre respiration et de vous relaxer quelques instants. Et c’est tout à fait possible de le faire au bureau !

Avez-vous une préférence dans les étirements que vous faîtes régulièrement ?

Cet article a été rédigé par l’équipe éditoriale avec l’aide de professionnels de santé.

Quelle est votre activité physique préférée? Laissez votre commentaire.

Partage ce site avec vos amis Merci
activité physique articulations

Related Posts